Hommage à Carmen Carlier Sensei

Maître international d'Ikebana - Ecole Sogetsu

 

Lors d’un de ses voyages au Japon, elle a reçu un 4ème dan d’aïkido

(bien qu’elle n’ait jamais mis les pieds dans un dojo)

ceci à titre honorifique, des mains du ministre japonais de la culture.

Elle était reconnue pour sa contribution

à faire connaître la culture japonaise à l’étranger.

Peut-être est-elle morte en espérant qu’un jour, son unique petit-fils,

chercherait à se souvenir des quelques cours qu’elle avait essayé de lui donner.

Et qu’il se saisirait de ses livres, ses kenzan, ses vasques, ses ciseaux à fleurs,

pour se risquer à l’un ou l’autre arrangement spontané.

C’est maintenant chose faite, mais il y a du boulot…

 

Roses anciennes : Centenaires de Lourdes

Fleurs de Sauge

Feuilles d’Iris des marais

Trois essences issues du jardin de fleurs

de Carmen Carlier Sensei

 

 

 

 

 

 

 

 

aïkido